Il n'est jamais trop d'Art

Il n'est jamais trop d'Art

Du 5 au 13 septembre 2015 de 10h à 20h, exposition au CLOÎTRE DES CARMES, Rue des Carmes - 17500 JONZAC - Entrée libre
Christian CALMÉJANE
Philippe SEROND
Alain VUILLEMET
Christian CALMÉJANE

Des atmosphères, des regards et des sentiments, un retour bienveillant sur quatre décennies de pérégrinations, à quelques pas d’ici ou à l’autre bout du monde, voilà ce que nous propose avec tendresse et humanité cet aventurier de la pellicule.

Longtemps, ce voyageur au long cours a planté son objectif au milieu des villes, au cœur des pays, sachant se faire oublier, discret, pour mieux saisir les instants fugaces.

Ses cueillettes dans l’anarchie de ses boîtes à négatifs, devenues coffrets à émotions, nous révèlent leurs points de rencontre : au delà des dates et des lieux, ce sont des relations uniques, d’humains à humains, qui restent pour toujours ancrées dans sa mémoire.

Au hasard de ses voyages, où se joue le spectacle du monde, parfois réjouissant, quelquefois effrayant, mais jamais indifférent à l’œil du photographe, c’est donc le festin de son existence qui se dresse, riche de rencontres au gré des circonvolutions.

On y trouve des contrastes poignants, des moments de vie que d’aucuns penseraient ordinaires et que le prisme de l’appareil rend unique et envoûtant, comme s’il avait saisit l’instant où les regards s’évadent vers l’imaginaire, aiguisant nos esprits pour accompagner l’artiste dans un voyage dans le temps sans artifices.

Le site de l'artiste.

Philippe SEROND

Talent inné, exposant dès ses 20 ans, baroudeur créatif et prolifique appelé aux quatre coins du monde pour exercer en virtuose, ce travailleur acharné peut surprendre à chaque instant et n’hésite jamais à s’accorder une pause pour un plaisir gustatif à partager au nom de l’amitié.

À la fois peintre, sculpteur et décorateur, au gré des commandes et des rencontres fortuites, ce concepteur d’espaces uniques, partageant sa vie entre la France et le Brésil, œuvre à volonté avec la même dextérité et le même appétit graphique, plonge un jour dans la démesure à ciel ouvert d’une façade d’hôtel et retrouve le lendemain le minimalisme confiné d’un stand d’exposition, glissant ici son pinceau sur une toile grandeur nature ou redessinant ailleurs les murs d’un immeuble rénové.

Fresques, tableaux, décors, trompe-l’œil, calligraphies, qu’importe la manière, derrière chaque visuel à l’esthétisme maîtrisé, au réalisme saisissant, au jeu de lumière savamment distillé, peut se révéler un moment féérique, un imaginaire débordant, une science de l’inconscience sans ruiner les âmes, une théâtralisation picturale que l’artiste se plait à encoder pour mieux nous captiver et éterniser d’un trait des instants d’évasion.

Le site de l'artiste.

Alain VUILLEMET

L’art sculptural de ce créateur bouillonnant est bel et bien à son image : plein d’élan, de dynamisme, surprenant et enflammé, remettant en cause le confort des regards conformistes. Le fruit d’une fulgurante révélation et d’une liberté de créer sans limites pour cet ancien apprenti boucher charcutier passé maître du métal sublimé.

Toujours en quête d’innovation, il a lancé le concept de Métallophonie, utilisant les propriétés vibratoires de ses créations métalliques pour en faire des sculptures sonores. Mais son inclination du moment penche pour l’acier inoxydable, qu’il manipule et structure à l’envie. Et c’est cet aspect-là que l’artiste nous invite à découvrir.

Le monde qu’il a façonné depuis son atelier de l’Yonne peut aller d’un original trophée commémoratif à la statue en inox frisant le monumental, passant de l’un à l’autre à la vitesse de l’inspiration et de l’instinct présent, loin du monde de l’art codifié qu’il rejette pour œuvrer en solitaire, au contact direct de la matière et des commanditaires.

L’autodidacte passionné dialogue ainsi avec les éléments naturels et laisse ses œuvres parler à l’inconscient des visiteurs, le mystère de ce qu’elles expriment étreignant souvent la perspicacité de ses admirateurs.

Le site de l'artiste.

L’adéquation parfaite entre une idée, lancée l’an dernier par de vieux amis liés par les arts, leur vision commune qui fait sens, faite de convivialité et de partage, et un lieu propice, mis gracieusement à disposition par la municipalité, a permis de mettre en place ce projet culturel particulier.

À travers les volumes, les images, les couleurs, les techniques mis ainsi en valeur aux Carmes, c’est l’univers quotidien de l’atelier Bleu Banquise que l’on retrouve et l’art sous toutes ses formes que l’on célèbre.

Considérant qu’un artiste est, à l’origine, celui qui pratique un métier manuel et l’exerce avec art, devenu artisan, il n’a pas pour autant perdu son âme et travaille toujours avec esprit et maîtrise.
Cette exposition inspirée et produite par le studio graphique jonzacais est donc finalement la transposition artistique de son ADN, façonné depuis 15 ans et qui ne cesse de s’enrichir au fil de son évolution.

La capacité à apporter l’inattendu ou à transmettre un message précis, le sens de l’innovation esthétique et de l’expérimentation sensorielle, la créativité au service de l’émotion ou de l’identité visuelle, la recherche de l’excellence dans les moindres détails techniques sont autant de marqueurs inhérents aux artistes invités à exposer, et profondément ancrés dans les gènes des artisans graphistes qui oeuvrent au sein de Bleu Banquise.

www.bleubanquise.com
Email : tropdart@bleubanquise.com

Plan d'accès à l'exposition.

Jonzac - Station Thermale La Charente Maritime HAUTE SAINTONGE Région Poitou Charentes